Les funérailles au Japon

Publié le : 26 septembre 20223 mins de lecture

Dans la culture japonaise, les funérailles sont un moment important de respect et de deuil pour les défunts. Les funérailles au Japon se déroulent généralement dans les temples bouddhistes, et les cérémonies sont très formelles. Les proches des défunts portent des kimonos noirs et marchent derrière le cortège funéraire. La cérémonie funéraire est généralement suivie d’une veillée funéraire, où les proches des défunts se rassemblent pour se souvenir de leur être cher.

Une longue tradition d’enterrement des morts

La tradition funéraire au Japon est une longue tradition qui date back centuries. Les Japonais ont toujours eu beaucoup de respect pour les morts et ont toujours eu des enterrements très élaborés et rituels. Les funérailles sont généralement très sombres et tristes, car les Japonais croient que les morts doivent être enterrés avec beaucoup de respect et de dignité.

Des cérémonie régies par des règles strictes

Lorsque quelqu’un meurt au Japon, sa famille et ses amis proches se rassemblent pour une cérémonie funéraire. La cérémonie est généralement régie par des règles strictes et est très formelle. Les gens portent des vêtements sombres et respectueux et les hommes doivent porter une cravate. Les participants s’assoient généralement sur des coussins par terre autour d’un autel. L’autel est généralement orné de photos du défunt, de bougies et de fleurs. Les gens prient ensemble pour le repos de l’âme du défunt et, après la cérémonie, ils partagent un repas.

Des funérailles coûteuses

Le Japon est un pays où les funérailles sont très coûteuses. En effet, les familles doivent dépenser beaucoup d’argent pour les préparer et les réaliser. De plus, elles doivent aussi s’acquitter des frais de crémation ou d’inhumation. Tout cela peut représenter un coût très élevé pour les familles.

Plan du site