Les funérailles dans la culture hindoue

Publié le : 26 septembre 20224 mins de lecture

La culture hindoue est l’une des plus anciennes au monde et elle a une riche tradition en matière de funérailles. Les funérailles dans la culture hindoue sont très différentes de celles que nous connaissons en Occident. Elles sont généralement beaucoup plus grandes et plus extravagantes, car elles célèbrent la vie du défunt et non pas la mort. Les funérailles hindoues peuvent durer plusieurs jours et elles sont généralement accompagnées de musique, de danse et de chants. Les hindous croient que les funérailles doivent être un moment joyeux, car c’est le début du voyage de l’âme vers l’au-delà.

Un passage vers la vie suivante

La culture hindoue est une culture millénaire qui a évolué avec le temps. Les Hindous ont une croyance profonde en la réincarnation et les funérailles sont un passage vers la vie suivante. Les funérailles dans la culture hindoue sont très ritualisées et ont lieu dans les temples. Les proches du défunt sont présents et les prêtres officient. Les Hindous ont une croyance profonde en la réincarnation et les funérailles sont un passage vers la vie suivante. Les morts sont brûlés sur un bûcher et leurs cendres sont dispersées dans les eaux sacrées du Gange. Les funérailles dans la culture hindoue sont un passage vers la vie suivante et les Hindous ont une croyance profonde en la réincarnation.

Un moment de purification

Le moment de purification est l’un des aspects les plus importants de la culture hindoue. C’est un moment où l’on se purifie de toutes les impuretés et on se prépare pour la vie après la mort. On utilise différents moyens pour se purifier, comme le bain, la prière et la méditation. On croit que c’est en se purifiant que l’on peut atteindre la liberté spirituelle.

Un accompagnement par leurs proches

Le rituel des funérailles hindoues est très codifié et doit être suivi à la lettre pour que l’âme du défunt puisse être libérée et qu’elle puisse rejoindre les dieux. Les proches du défunt sont donc très impliqués dans ces rituels et doivent les accompagner du début à la fin.

Le rituel commence dès la mort du défunt. Celui-ci est lavé et habillé de vêtements blancs, puis il est installé sur un lit de camp, la tête tournée vers le nord et les pieds vers le sud. Les proches du défunt l’entourent et veillent sur lui jusqu’à ce que le corps soit enlevé par les fossoyeurs.

Le corps est ensuite transporté au crematorium où il est brûlé sur un bûcher. Les proches du défunt assistent à la crémation et doivent ensuite ramasser les cendres du défunt et les jeter dans un cours d’eau.

Le rituel est ensuite terminé par une cérémonie religieuse qui doit être accompagnée par les proches du défunt.

Un moment de prière et de réconciliation

La cérémonie funéraire hindoue est un moment de prière et de réconciliation. Les proches du défunt se rassemblent pour prier et se souvenir de lui. C’est un moment où l’on rend hommage à la personne qui nous a quittés et où l’on réconcilie son âme avec le monde des vivants.

Plan du site